Maux de tête, Migraine

CERVICALGIE, MAUX DE TETE, MIGRAINE

Certains maux de tête peuvent être occasionnés par une congestion des articulations crâniennes, elle-même consécutive à un choc ou à un coup de froid.

Leur déblocage et la disparition des douleurs sont immédiates.

Les vertiges peuvent être en rapport avec un blocage des premières vertèbres cervicales

La levée du spasme à ce niveau libère Atlas et Axis et amène la disparition des vertiges.

Les douleurs au cou, ou cervicalgies, sont des plaintes fréquentes. Elle peuvent avoir de nombreuses causes : arthrose du cou, torticolis, entorse cervicale, suites de traumatismes… Face à la douleur et à la raideur souvent induite, des solutions permettent de calmer les symptômes et de retrouver une liberté de mouvements.

Le torticolis

La douleur dans le cou est vive et d’apparition brutale ; elle s’accompagne d’une attitude antalgique (attitude permettant de soulager la douleur). Le plus souvent, le torticolis est dû à la contracture d’un muscle sterno-cléido-mastoïdien, d’origine traumatique ou inflammatoire.

Dans le torticolis aigu banal, l’apparition de la contracture et de la douleur est brutale empêchant la plupart des mouvements du cou. L’affection ne dure en général que quelques jours..

Les douleurs accompagnées

Les irradiations douloureuses dans le bras entrent dans le cadre des douleurs cervicobrachiales (névralgies cervicobrachiales)  ; les irradiations douloureuses vers la nuque avec vertiges, maux de tête, troubles de la vision (pseudo-scotomes, nystagmus) font rechercher une insuffisance artérielle vertébro-basilaire.

Les douleurs post-traumatiques

La pathologie automobile (coup du lapin) est de plus en plus fréquente. La contracture musculaire est inconstante, la limitation des mouvements du cou est souvent retrouvée.

Les douleurs s’intègrent parfois dans le syndrome subjectif des traumatisés du crâne